Les médecins s’accordent à dire que le combat contre la maladie acné est une épreuve longue. Il s’agit en effet d’une maladie qui évolue sur le moyen derme, en général, entre 14 et 18 ans pour finalement disparaître chez la plupart des personnes. Dans d’autres cas, l’acné persiste au delà de l’âge de 30 ans.

L’acné est polymorphe, tantôt inflammatoire et rouge, tantôt comédonienne, tantôt kystique… Sa prise en charge médicamenteuse varie en fonction du stade de de l’expression clinique. Il en est de même pour la prise en charge par laser médicaux. Ainsi, les lasers KTP sont volontiers utilisés dans les acné à la phase inflammatoire car c’est à ce moment que la peau est rouge (vascularisée) et que le germe de l’acne est présent. Dans les stades avec production essentiellement de sébum, ce sont plutôt des lasers Er:Glass qui son utilisés.

Les lasers KTP sont donc utilisés dans l’acné en phase inflammatoire ou les ’boutons’ sont rouges.

Combien de séances de laser KTP ? Quel protocole ?

Il existe de multiples protocoles thérapeutiques en matière de laser KTP sur l’acné. Chaque praticien s’adapte à l’acné du patient. En règle générale, on s’accorde à dire qu’il faut entre 2 et 4 séances de laser KTP espacées de 15 jours à un mois d’intervalle pour obtenir un résultat intéressant.

Pendant les séances, le patient doit s’astreindre à une protection contre le soleil. Le laser et le soleil ne faisant pas bon ménage avec des risques de brûlures ou de troubles de pigmentation, il est impératif de se protéger par écran total 3 semaines avant l’acte laser et 3 à 4 semaines après la dernière séance. (crèmes solaires avec un indice minimum supérieur à 40)

De nombreux médecins laséristes, seuls ou en collaboration avec le dermatologue, proposent des traitements combinés incluant lasers et médicaments

De plus en plus, devant des acnés présentant aussi des séquelles cicatricielles, il n’est pas rare, dan les cabinets équipés, de voir des médecins combiner ensemble l’effet de plusieurs lasers: prise en charge des poussées, prises en charge des cicatrices …