Informations sur les traitements laser de l’acné
Le laser, traitement complémentaire des poussées et des cicatrices.

L’acné est une maladie de peau relativement commune. Elle touche en effet 80% des jeunes à l’adolescence. Son retentissement psychologique peut être important et gêner la construction de la personnalité de l’adolescent ou ses relations sociales à un moment où l’image de soi constitue un élément important.

processus1-7524343
De gauche à droite: follicule pileux normal, follicule touché par l’acné avec bouchon point noir et glandes dilatées, application d’un laser antiAcné,
sclérose des glandes sébacées et diminution de la stase

Trois principaux facteurs interviennent dans la genèse de l’acné.

  • La production très importante de sébum par les glandes sébacées: le réveil hormonal de l’adolescence conduit à une augmentation de la production d’hormones androgènes dans les deux sexes. Ces hormones sont produites par les testicules chez le garçon et les glandes surrénales dans les deux sexes. Ces androgènes subissents une transformation au niveau des récepteurs pilo-sébacés. Les produits de cette transformation conduit à une stimulation de la production du sébum

  • La transformation par accumulation de kératine dans les follicules: les phénomènes locaux conduisent à une kératinisation des follicules sébacés réduisant les capacités d’évacuation du sébum. Il s’en suit un procéssus de rétention et la formation de points noirs ou comédons.

  • L’inflammation locale et la prolifération des bactéries loco-régionales: la fragilisation du follicule sébacé provoque, la plupart du temps, une fissuration ou une rupture de celui-ci. Il s’en suit une inflammation locale avec une affluence des cellules de l’inflammation de l’organisme. A ce niveau, les bactéries présentes à proximité jouent un rôle aggravant. (Staphylocoque, Propionibactérium Acnès)

Stratégie thérapeutique dans la maladie Acné

© 2007 Mentions légales Ce site est un site d’information uniquement. Aucun avis médical ne peut être fourni en dehors d’informations générales.

Consultez votre médecin ou votre dermatologue.