Certains médicaments provoquent en effet de l’acné, ce qui peut être un effet secondaire désagréable et énervant, surtout pour ceux qui n’ont jamais eu de boutons de leur vie. Cela peut être aussi déconcertant que si vous n’avez pas d’autre choix que de continuer à utiliser le médicament pendant une longue durée.

La bonne nouvelle est que beaucoup de cas d’acné qui sont provoqués par les médicaments s’estompent une fois que vous arrêtez de les prendre. Si le médicament en question est essentiel à votre santé et à votre bien-être, parlez-en à votre médecin pour voir s’il existe d’autres alternatives qui diminueraient l’apparition de l’acné.

Ce qui provoquera l’acné chez certaines personnes ne provoquera pas l’acné chez d’autres; nos corps réagissent différemment aux différents médicaments. Il est également possible que vous soyez allergique aux médicaments donc si vous voyez que vous souffrez d’acné et que vous prenez un médicament, il peut être utile de demander un avis puisque cela peut être une cause du problème.

Quels médicaments sont connus pour provoquer l’acné ?

Les barbituriques

Les barbituriques sont généralement prescrits en cas de stress émotionnel et d’anxiété. Cependant, ils sont très addictifs et les médecins sont réticents à l’idée de les prescrire sauf si rien d’autre n’a marché, mais ils peuvent être très efficaces. Les barbituriques sont bien connus pour provoquer l’acné.

Les corticoïdes

Il s’agit d’hormones artificielles qui sont souvent utilisées pour traiter des maladies de peau comme l’eczéma et les urticaires. Mais les hormones ont tendance à être le principal responsable des problèmes de peau comme l’acné. Il n’est pas exceptionnel que les corticoïdes soient les pires médicaments pour l’acné.

Le lithium

Le lithium est un médicament qui stabilise les humeurs, les médecins le prescrivent souvent aux personnes souffrant de dépression ou de troubles bipolaires. Il calme les nerfs et régule la communication entre les synapses du cerveau. C’est un excellent médicament pour retrouver une bonne santé mentale mais, en revanche, vous êtes plus susceptible de souffrir d’éruptions.

Les stéroïdes androgèniques anabolisants

Grand favori des athlètes et body-buildeurs; les stéroïdes androgéniques anabolisants sont souvent utilisés pour améliorer la performance, l’endurance et pour fabriquer de la masse musculaire et corporelle. Non seulement les effets secondaires de ces stéroïdes sont potentiellement mortels à long terme, mais il peuvent en plus causer de l’acné. Généralement, sur le torse, le dos et les épaules pour les consommateurs masculins. Pour les femmes, l’acné faciale est la plus probable.

La déhydroépiandrostérone ou DHEA

La DHEA est une hormone stéroïde anti-âge, généralement utilisée en tant que complément alimentaire. Certains de ses bénéfices incluent une masse musculaire avec moins de graisse et la possibilité de perdre du poids, une augmentation de l’énergie, une amélioration de la mémoire et un système immunitaire plus résistant. La DHEA est transformée en testostérone par le corps ce qui fait qu’il commence à produire plus de poils, ce qui provoque le bouchement des pores et cause l’acné et les éruptions.

On estime que jusqu’à 80% de la population souffrira d’acné durant son adolescence et la vingtaine et que 5% des adultes souffriront d’acné dans leur vie future. En général, l’acné disparaît sans effets durables mais certaines personnes malchanceuses gardent des cicatrices défigurantes de l’acné. Les cicatrices de l’acné apparaissent lorsque les boutons s’irritent ou ne sont pas correctement soignés. Si vous investissez dans un soin efficace contre l’acné, les cicatrices devraient être minimes si et seulement si l’acné est soignée à temps. Il existe beaucoup de produits et médicaments pour la peau qui peuvent aider à améliorer l’aspect des cicatrices très légères, mais les cicatrices profondes plus sévères peuvent être traitées par des opérations chirurgicales ou par le resurfaçage de la peau.

Les boutons d’acné (ou lésions) peuvent souvent laisser une marque rouge ou hyper-pigmentée sur la peau. Ce n’est pas vraiment une cicatrice, c’est une modification post-inflammatoire, habituellement visible une fois que la peau essaie de guérir et de se régénérer, ce qui peut prendre plusieurs mois. S’il n’y pas d’autres lésions d’acné sur cette zone particulière, la peau guérira naturellement et les marques ne seront plus visibles. Si des marques ou des colorations sont encore visibles après un an, il est très probable qu’elles soient définitives.

Vous pouvez éviter que l’acné devienne aussi sévère en recherchant des traitements dès que possible, mais pour beaucoup, c’est souvent trop tard. La bonne nouvelle est, néanmoins, que les cicatrices de l’acné peuvent être traitées jusqu’à un certain point, en fonction de leur gravité et peuvent être moins visibles. Voici quelques options de traitement pour guérir les cicatrices de l’acné :

  • Le resurfaçage au laser : Le resurfaçage au laser est un traitement assez nouveau qui aide à réduire les rides du visage et les irrégularités de la peau comme les imperfections ou les cicatrices de l’acné. La technique oriente des rayons courts de lumière intense et pulsée vers les irrégularités de la peau. Le resurfaçage de la peau au laser enlève la peau de manière très précise, couche par couche, ce qui entraîne quelques problèmes d’hypopigmentation (éclaircissement de la peau). Cette opération populaire est connue sous de nombreuses autres appellations y compris lasabration ou peeling au laser.  Cela peut être cher et chronophage, vous aurez besoin de plus d’une séance, même si les résultats peuvent être très satisfaisants avec le temps. Mais en fonction de l’opération exacte que vous avez subi, le rétablissement peut être pénible et long.
  • Il existe beaucoup de lotions anti-acné en vente libre qui contiennent de l’acide glycolique. Elles sont très efficaces pour réduire l’aspect des cicatrices de l’acné. Cela prend au moins six semaines pour remarquer une réelle amélioration car les cicatrices de l’acné sont inscrites en profondeur sous la peau. S’il n’y a pas d’amélioration remarquable après deux mois, un médecin peut prescrire une crème décolorante plus forte à base d’hydroquinone à utiliser en association avec une crème rétinoïde comme Retin-A ou Retinova. Les rétinoïdes aideront à inhiber plus d’éruptions d’acné et exfolieront les cellules de la peau en profondeur dans le derme, là où proviennent les cicatrices.
  • Le miel est une excellente alternative naturelle à la chirurgie ou aux opérations chirurgicales nuisibles pour réduire l’aspect des cicatrices. Le miel est très hydratant et bien qu’il n’enlève pas les cicatrices, il les rend certainement moins visibles. Le moyen le moins cher et le plus rapide pour traiter les cicatrices de l’acné est d’appliquer le miel directement sur les zones touchées pendant une heure et de rincer. Si vous avez juste une seule cicatrice, appliquez le miel avant d’aller vous coucher, couvrez avec un sparadrap et enlevez-le puis rincez le lendemain. L’ajout d’un peu de jus de citron au miel est tout aussi bien pour traiter les cicatrices d’acné et les boutons car il est très asséchant. Si vous avez la peau sensible, il est conseillé de vous en tenir uniquement au miel.

4 choses que vous devez savoir sur l’acné

Que vous ayez ou non de l’acné, il existe certains faits importants que vous avez besoin de savoir et de comprendre pour arriver à contrôler votre acné.

1- Des statistiques alarmantes

L’association des dermatologues Américains découvre que :

  • 20% de tous les adultes ont de l’acné active
  • 60 millions d’Américains ont de l’acné active
  • 20 millions d’Américains ont de l’acné suffisamment sévère pour causer des cicatrices.
  • Seulement 11% des victimes de l’acné demandent de l’aide
  • L’acné est considérée comme un tabou social.

2- L’acné affecte les adolescents et les adultes

Alors qu’elle est tout d’abord considérée comme la maladie des adolescents, “l’acné de l’adulte” est réellement beaucoup plus répandue que ce que vous pouvez imaginer. On pense qu’environ 25% des hommes adultes et jusqu’à 50% des femmes adultes doivent s’attendre à souffrir de l’acné à un moment donné durant leur vie d’adulte. C’est en réalité bien plus courant que ce que vous pouvez imaginer et il n’y a pas de quoi en avoir honte. Les adultes, hommes et femmes, peuvent souffrir de l’acné de l’adulte à n’importe quel âge et il n’est pas rare de voir des gens de 40 ans sévèrement touchés. L’acné de l’adulte peut être aussi sérieuse que celle des adolescents, provoquant des dépressions et une anxiété sociale chez les personnes de tout âge et de toute origine.

3- La zone la plus affectée

L’acné apparaît typiquement sur la “zone T”, le front, le nez et le menton mais elle peut également apparaître sur le visage, le cuir chevelu, les épaules et le torse.

4- Un problème commun

L’acné en général, est l’un des problèmes médicaux les plus courants dans le monde et on estime que 30% de toutes les visites chez un dermatologue concernent l’acné. Cependant, parce que le monde voit l’acné comme un problème adolescent, il ne réalise pas la souffrance mentale des victimes adultes. L’acné de l’adulte peut entraîner des dépressions sévères et une anxiété sociale puisque les adultes, hommes et femmes, deviennent effrayés à l’idée de sortir en public.

Lorsque les gens pensent à l’acné, ils pensent automatiquement au visage. Mais l’acné peut se manifester n’importe où sur le corps. Vous pouvez avoir des boutons, des points blancs et des points noirs sur vos jambes, vos genoux, votre cuir chevelu, vos bras, votre dos et même sur vos fesses. L’acné du dos peut être ironiquement appelée “backné” (“back” signifiant “dos” en anglais). Ce n’est normalement pas douloureux, même si cela dépend de la sévérité de l’acné mais l’acné du corps n’est généralement pas aussi sévère que l’acné du visage. L’acné peut quelquefois démanger. Ce n’est pas agréable à regarder et cela peut entraîner une souffrance cachée, ce qui empire le problème. Il peut être assez gênant, surtout pour les vieilles générations qui ne paraissent plus aussi jeunes qu’avant, de souffrir d’acné du corps. Cela peut être comme subir à nouveau à la puberté.

L’acné du corps est généralement provoquée par des pores bouchés qui attirent la saleté et la crasse qui finissent par asphyxier la peau. L’association de graisse, de saleté et de transpiration dans les pores favorise la croissance des bactéries sous la peau. L’acné du corps est similaire à la formation de l’acné du visage bien que ce qui cause l’acné du corps soit habituellement un frottement des vêtements et des bactéries. Cela peut être le résultat de certains traitements donc il peut être utile de parler à votre médecin si vous prenez des médicaments afin de voir s’il existe des alternatives.

Vous devriez porter des vêtements amples et respirants aussi souvent que vous le pouvez car ils diminueront la transpiration qui irrite les pores et déclenche des éruptions d’acné. Si vous portez trop de couches de vêtements ou des vêtements chauds et particulièrement épais trop souvent, vous serez susceptible de souffrir d’acné. Les pores de votre dos sont très sensibles et s’ils ont trop chaud, vous transpirerez et attirerez plus de saleté dans les glandes sébacées, ce qui provoquera de l’acné. Garder ces zones cachées correctement aérées est essentiel pour contrôler votre acné.

Certaines zones plus difficiles à atteindre de votre corps sont oubliées et vous ne les nettoyez pas toujours correctement donc les pores se bouchent. Vous devriez prendre l’habitude d’utiliser un nettoyant doux ou un exfoliant sur votre dos, votre cou, ou votre torse chaque jour afin que les bactéries et la transpiration ne restent pas piégées et ne puissent pas former des boutons. Ne portez pas, lorsque ce n’est pas nécessaire des vêtements épais qui favorisent la transpiration. En gardant les zones affectées propres et en permettant à l’air de passer sur ces zones, vous devriez remarquer une nette amélioration sur votre acné du corps. Si vous n’avez pas cette chance, un médecin ou un dermatologue pourra vous prescrire un traitement adéquat.

Qu’est-ce que l’acné ?
L’acné est une maladie extrêmement courante et pénible qui touche les glandes sébacées de la peau. Les petits trous dans votre peau (les pores) se raccordent aux glandes sébacées sous la peau. Ces glandes fabriquent une substance graisseuse appelée sébum. Les pores se raccordent aux glandes par un canal appelé follicule. À l’intérieur du follicule, la graisse transporte des cellules de peau morte à la surface de la peau. Un poil fin pousse également dans le follicule et à l’extérieur de la peau. Lorsque le follicule d’une glande de la peau se bouche, c’est qu’un bouton se développe. La plupart des boutons se trouve typiquement sur le visage, le cou, le dos, le torse et les épaules mais ils peuvent bel et bien apparaître n’importe où. L’acné peut causer des cicatrices disgracieuses et permanentes dans des rares cas, mais ne met pas la vie en danger. L’acné se développe lorsque le poil, le sébum et les cellules de la peau se regroupent pour former un bouchon. Une bactérie grandit dans le bouchon ce qui provoque un gonflement. Ensuite, lorsque le bouchon commence à se rompre, un bouton se développe.

L’acné est la maladie de peau la plus courante. Les hommes et les femmes de tout âge et de toute race peuvent avoir de l’acné même si l’on pense que c’est généralement un mal adolescent puisque c’est plus courant chez les adolescents et les adultes. On estime que jusqu’à 80% de la population entre 11 et 30 ans connaîtra une certaine forme d’acné. Même ceux de la génération plus vieille, jusqu’à la cinquantaine (moins courant néanmoins) peuvent souffrir d’acné. L’unique cause d’acné n’a pas été établie en premier lieu même si des personnes ont beaucoup de théories. Pour clarifier les idées fausses, l’alimentation ne provoque absolument pas l’acné même si beaucoup de personnes pensent que c’est le cas. Que vous mangiez beaucoup d’aliments gras ou beaucoup de chocolat et de chips ne joue pas de rôle dans l’acné. Même s’il est vrai que bien manger ne peut qu’être bénéfique pour votre teint, l’acné (dans un premier temps) n’est pas provoquée par ce que vous mangez.

Les docteurs et dermatologues pensent que cela pourrait s’expliquer par l’augmentation des hormones lors de la puberté qui peut boucher et engorger les glandes sébacées. Les femmes plus âgées peuvent avoir de l’acné à cause des changements hormonaux alors que les femmes enceintes et celles qui prennent la pilule peuvent également souffrir d’acné comme effet secondaire. Si un membre immédiat de votre famille a également souffert d’acné, il y a de très bonnes chances pour que vous aussi en souffriez car c’est héréditaire. Certains médicaments, en particulier certains antibiotiques peuvent provoquer des boutons ainsi que l’utilisation de cosmétiques à base d’huile particulièrement gras. L’acné peut être traitée par des produits nettoyants ou des crèmes topiques en vente libre ou, dans les cas sévères, un traitement à base d’antibiotiques et/ou de stéroïdes est prescrit pendant une certaine période en fonction de type d’acné dont vous souffrez et de sa sévérité. Plus vite l’acné est traitée, moins les cicatrices seront importantes. Votre docteur pourra vous conseiller ou vous diriger vers un dermatologue (un specialiste de la peau) qui peut travailler avec vous afin que vous ayez le meilleur traitement possible.

Point de vue Egyptien, Romain et Grec

Signification du terme “acné”

L’acné est un vieux problème et pourtant, c’est l’une des maladies de la peau les plus courantes qui cause habituellement des “éruptions cutanées ou des boutons” sur le visage, le dos, le cou et quelquefois sur les bras. Le terme “acné” vient du grec qui signifie éruption cutanée.

Depuis l’Antiquité, l’acné a été considérée comme une maladie sérieuse de la peau qui pouvait sévèrement toucher le teint de l’être humain. L’acné est donc maintenant considérée comme la maladie de peau la plus courante qui persiste même depuis les temps les plus anciens. Cependant, à cause du manque de connaissances correctes et de recherche, l’acné a ensuite été plutôt considérée comme une maladie “contagieuse” qui pouvait être transmise d’une personne à une autre.

Les historiens retracent l’histoire de l’acné à travers trois anciennes civilisations majeures : les Egyptiens, les Romains et les Grecs.

L’acné et l’Egypte Antique

Les données archéologiques ont permis de découvrir que même les Pharaons d’Egypte essayaient de soigner ce problème et faisaient de gros efforts pour le même résultat. Cependant, à cause du manque de technologie et recherches scientifiques, beaucoup de mythes et de superstitions étaient liées aux causes, signes, symptômes et traitement de l’acné.

Les anciens Egyptiens par exemple, utilisaient la magie, les incantations et les envoûtements pour la traiter. De même, les Egyptiens qui vivaient au troisième siècle après J.C., croyaient que l’acné était provoquée en disant des mensonges. La nourriture et certaines boissons étaient également considérés comme étant une cause majeure de l’acné au 14ème siècle. Pour la même raison, les médecins et “harkeems” de la médecine orientale demandaient à leurs patients d’éviter les aliments épicés et les boissons fortes. Ce n’est pas avant le 20ème siècle que des progrès significatifs ont été faits dans le traitement des maladies de peau.

L’acné et la Grèce Antique

Les données historiques indiquent que, dans la Grèce Antique, Aristote et Hippocrate faisaient mention de la maladie. Les physiciens de la Grèce Antique reconnaissaient certainement l’acné qu’ils connaissaient en tant que tovoot, une maladie qu’Aristote décrit de manière suffisamment détaillée pour qu’il n’y ait pas de doute quant à son identification. Hippocrate utilisait également le terme mais n’a pas expliqué ce qu’il voulait dire par là, bien que sa formulation suggère que la maladie était bien connue et identifiée.

L’acné et la Rome Antique

Il existe des histoires avérées à propos de Romains qui utilisaient des “bains chauds de souffre” pour diminuer les symptômes de l’acné. En fait, les historiens décrivent un moyen intéressant de traiter l’acné dans la période de la Rome Antique. On peut dire que les Romains ont été la première civilisation à traiter l’acné. Durant l’Empire Romain (27 avant J.C. jusqu’à 393 après J.C.), on pensait que les pores pouvaient être débouchés et nettoyés en mélangeant du souffre dans les bains minéraux. C’était plutôt efficace, car ce type de nettoyage réduisait le nombre de bactéries à l’origine de l’acné. De plus, grâce aux propriétés déshydratantes du souffre, la graisse qui bouchait la peau était asséchée. Bien qu’il ne s’agisse pas du remède parfait, le traitement à base d’eau minérale et de souffre a amélioré les signes et symptômes de l’acné.

En se basant sur le bref historique ci-dessus, on peut en conclure que l’acné est une vieille maladie avec une vieille histoire. De temps à autre, les différentes cultures et sociétés ont utilisé des méthodes différentes pour aborder le problème. Grâce aux avancées modernes dans le domaine de la thérapie naturelle, des nouvelles formules et systèmes sans danger sont maintenant disponibles. Non seulement ils traiteront le problème avec succès mais il vous feront en plus économiser de l’argent.

Articles suivant