L’impact de l’acné

Quand on souffre d’acné, on peut se sentir très seul, surtout pour ceux qui sont ridiculisés à l’école à cause de leur apparence. Au moment de la vie où il est particulièrement crucial de s’intégrer, comment pouvez-vous faire lorsque vous êtes couvert(e) d’acné ? Cela peut ne pas avoir vraiment d’effet sur votre santé générale mais cela peut avoir un impact dévastateur sur la santé mentale des victimes d’acné et cela peut bouleverser leur bien-être.

Les jeunes victimes en particulier souffrent d’un grand manque de confiance et d’estime de soi. Cela peut les pousser à éviter d’aller à l’école, à avoir peur de parler aux autres, ou même à avoir peur de regarder les autres à cause de leur peau et de l’idée que l’on puisse se moquer d’eux. Même l’idée d’aller chez le docteur est trop humiliante. L’acné peut faire de la vie des adolescents un cauchemar, les filles sont plus chanceuses car elles peuvent cacher leur acné, jusqu’à un certain point, en se maquillant. Ce n’est pas aussi facile pour les garçons. Notre apparence affecte notre ressenti et malheureusement, notre apparence indique aussi comment les autres nous traitent. L’ignorance joue un rôle dans les moqueries car beaucoup de jeunes personnes mal informées pensent que les victimes d’acné sont malpropres et “sales”. Mais, malheureusement, dans les faits réels, la personne avec de l’acné peut prendre grand soin de sa peau mais souffrira d’acné quoi qu’il arrive si elle est prédisposée à en souffrir.

Lorsque les victimes vieillissent, elles réalisent, avec un peu de chance, que l’acné fait partie de la vie de la majorité des gens et que la majorité des gens ont connu ou connaitront l’acné. Elles comprennent maintenant que, dans la plupart des cas, vous vous en sortirez et vous n’aurez pas des boutons pour toujours. Il est probable que lorsque vous grandirez, vous serez plus à même de demander de l’aide, ce qui signifie qu’il y a de bonnes chances pour que vous puissiez contrôler votre acné. Avec cela à l’esprit, il est important de faire savoir aux jeunes victimes qu’elles ne sont pas seules, qu’il existe de l’aide et que cela est temporaire. Même si vous devez traverser vos jours de cours avec des boutons et que vous pouvez les perdre, il y a beaucoup de caractéristiques que vous ne pouvez pas changer chez une personne !

Et il existe ces gens qui étaient infestés d’acné en tant qu’enfants et qui continuent à en avoir en tant qu’adulte. Cela peut être juste aussi déprimant et si votre acné est particulièrement sévère, cela peut vous pousser à arrêter de poursuivre des relations puisque vous êtes convaincu(e) que n’importe quel homme ou femme serait totalement dégoûté(e) à la vue de votre acné et ne voudrait pas sortir à côté de vous, et encore moins accepter un rendez-vous. Les personnes comme ça sont une minorité mais cela n’empêche pas les victimes de se sentir inutiles, laides et d’avoir une estime de soi extrêmement basse, ce qui peut avoir un net effet sur d’autres aspects de leur vie, dont le travail. Encore une fois, cela peut être corrigé, pas uniquement par des médicaments mais aussi en réalisant que c’est ce qu’il y a à l’intérieur qui compte et que si vous êtes heureux(se) et satisfait(e) de ce que vous êtes, personne ne remarquera vos boutons.